Des substituts d’éducateurs?

Marketing produit pour réparer l’agent?

Pour faire le public … le buzz?

Peut-eë mais cela vaut la peine de se poser quand même la question:


Et est-ce une bonne idée pour de nouveaux outils pédagogiques?

Si vous m’arrêtez, posez une question, cliquez sur la question sur le marketing) « Choisissez les produits Leka, faites un grand rôle: »

Elle est destinée aux enfants handicapés, autistes, trisomiques et aux problèmes de développement privé.
En France, environ 200 000 personnes sont impliquées dans la problématique.

En tant que concept conceptuel explicite dans cette vidéo, c’est un stimulus pour créer des stimuli, beaucoup d’animations, avec des enfants qui ont des contacts très différents.

Les méthodes d’analyse après les animations sont très impressionnantes.

La deuxième vidéo est contre le titre: « Motivation de la communication à Leka ».

Elle montre une séance de travail d’une pédagogue avec un petit enfant autiste, Adrien qui va construire une phrase et une demande à la suite d’une interaction avec ce petit robot.

Personnellement, j’ai répondu oui: c’est le développement de nouveaux outils pédagogiques.

Comme tous, ils sont résolument déterminés à être utiles aux personnes compétentes, aux ambassades et disponibles et à ne pas servir de substitut au remplacement des efforts humains.

Surtout, il contribue au développement de l’éducation et de la recherche pédagogique, ainsi qu’au renouvellement de nouveaux horizons.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *