Lola Cañamero dirige le Laboratoire EECAiA (pour «émotions incluses, cognition et al. [inter]action ») à l’université d’Hertfordshire (Grande-Bretagne). Elle a travaillé dur sur un projet conçu pour aider les enfants atteints de diabète à profiter de nombreuses interactions avec un petit robot Attachant, Robin. Après des études de philosophie à Madrid, une thèse d’informatique à Paris et un stage postdoctoral au MIT, elle est sur le point de modéliser les émotions des robots, et participe, le 7 octobre à la conférence «A robot love? »Festival au Monde.

Votre parcours intriga: pourquoi passez-vous la philosophie de la robotique et qu’allez-vous apprendre entre ces deux disciplines?

En fait, j’ai fait le travail de robotique dans l’étude des études philosophiques. Mon idée est de répondre aux questions des questions philosophiques avec des outils technologiques. Il y a vraiment un lien très profond: l’intelligence artificelle est pour moi une façon de tester aussi bien des hypothèses philosophiques que de neurosciences. Viennent ensuite des questions concernant divers problèmes.

En pratique, il s’appuie sur les théories des neurosciences pour faire de la robotique un enfant bio-inspiré. Le modèle des modèles abstraits est de capturer la dynamique des systèmes qui ont quelques composants et propriétés de communautés qui passeront au cœur.

Festival Rendez-vous au Monde: Intelligence artistique et émotions: un amour de robot?

Des questions d’émotions posées chez les robots étudiez-vous?

Le sens du parle de l’émotion des ches-robots, l’évoca-captivité choisit trois intérêts, l’expression des dé-émotions au niveau de la visualisation, le corpus, la parole, la résolution de la communauté de la guitare humaine et du robot. Il a également entendu le thème de la reconnaissance des émotions exprimées par les gens, le facteur automatique.

Ce à quoi je me suis plus intérêt, c’est la poznavalny afektyvny, modelizator ce qui se passa dans le corps et le cerveau, en interaction avec l’environnement. Commentaires du commentateur, intérêts, pas besoin d’agir, motiver, pas besoin d’émotion. Ces états sont une expérience à prendre pour acquis, des postures, des messages.

Avez-vous décidé de conserver la simple analogie?

Oh. Dans l’échantillon, je me suis intéressé au rôle des hormones dans les émotions, la perception, le mouvement, la cognition. L’impact des hormones dépend de la présence de récepteurs, de la temporalité … La tâche de capter l’influence des hormones sur les agents biologiques dans des modèles informatiques.

Nous avons beaucoup de travail sur l’influence des émotions sur l’attribution de la détermination et de l’apprentissage. Mais aussi sur le développement des effets, qui fait appel à la robotique développementale. L’idée est de modéliser dans un robot le développement d’un enfant, de traverser son attachement à l’individu, grâce au phénomène de l’expérience.

Comme les petits yeux qui convenaient à l’éthologue Konrad Lorentz?

Elles le suivaient parce qu’il se développait là à leur éclosion: elles restaient à proximité de lui, de façon innée. Sur les commentaires par travailler sur ces liens d’attachement très primaires. Si vous choisissez constamment la beauté: soyez sécurisé pour explorer l’environnement; apprenez directement sur cette figure de l’attachement des bénéfices pour la survie et les interactions sociales … Et, pour le moment, cet attachement se rapporte, qui sera exploré par l’environnement – il sera donc ravivé en cas de danger. Nous avons divers aspects concernant le développement de la loi de superposition qui affectent la modernisation des robots tchèques.

Quant à la qualité de ces reportages et à l’environnement dans l’éventail des évolutions, il peut être équipé des profils de sports, les types de personnalités sont très différents, auxquels s’ajoutent quelques extra ou introvertis.

Quelle est la combinaison de l’état interne, de l’environnement et du soutien de la personne d’attachement qui a conditionné cette personnalité?

Excitation. En revanche, cela peut très bien varier dans l’architecture interne du robot, il est logique, de commenter son évolution. Dans l’obscurité, l’hormone simule un peu pour modifier l’impact des expériences précurseurs sur les compartiments d’exploration – la curiosité.

Voulez-vous simuler les conditions de la condition d’association?

Oui, certaines d’entre elles et al au contraire des qualités d’empathy.

Que sont-ils?

Les différents niveaux, en tant que simple matrice de synchronisation, sont un niveau plus une cohérence cognitive pour comprendre les pieds de l’autre – sur la théorie de l’esprit – ou pour apprendre des valeurs sociales en observant d’autres interactions. Notre modèle sera comparé au développement des deux premières années de l’humain. Cela permet aussi d’étudier les problèmes possibles de ce deveppeppementffectif, comme l’autisme – pour lequel nous n’avons pas encore fait de modèle d’éplicite, mais sur lequel je souhaite travailler.

Article réservé à nos abonnements Lire la suite Le robot humanoïde, partenaire privilégié des autistes

Vous travaillerez également sur un robot, Robin, en lien avec les enfants diabétiques. Danse étrangle, mais?

Il s’agit d’une application de ces types de modèles qui peuvent prendre en charge les valeurs internes, les motivations et la physiologie simulée. Sur le modèle d’un robot, il y a un compartiment de très jeunes enfants qui sont diabétiques et ont une chance de s’en débarrasser, c’est-à-dire d’insuline. Nous utilisons Robin avec des enfants avec enfants diabétiques, âgés de 6 à 12 ans et diagnostic diagnostique, pour contribuer à l’éducation, et responsabiliser dans un environnement fou. Le scénario est le suivant: ils sont dans la chambre de Robin, avec ceux qui jouent. Ils doivent s’en okuper s’il a des problèmes: l’enfant a le rôle de l’adulte responsable, il doit reconnaître les symptomômes, les remèdes. Le développeur est une lentille avec ce robot, tout pensé comme une lune.

Ces enfants observaient-ils mieux leur traitement par la suite?

Na n’a pas encore fait d’étude à grande échelle pour le montrer statistiquement. Sur l’Église des Finances pour le faire. Cependant, sur les petits groupes, il a des réponses très positives. Robin est très efficace. Sur un essai pour renforcer ce que l’enfant fait bien, cela lui donne confiance en ses capacités.

Il est très important que le robot soit à l’intérieur du boîtier, est-il nécessaire pour simuler une simulation virtuelle pure?

Le fait que le robot soit placé dans le monde réel crée des variations inattendues dans les capteurs, les moteurs – ce que les scientifiques appellent du bruit – qui peuvent parasiter l’analyse. Lire la suite introduction de new peut avoine permet de trier les compartiments en boucle, répétitifs.

Au-delà, lors d’interactions avec l’humain, avoir un corps cree des dynamicques très différentes. Dans l’échantillon, dans la maison de Robin, les enfants apprécieront immédiatement l’embrasure, l’entourage des jeunes hommes, la mère sera la principale pour la promenade. Cela crée une interaction de physique impossible dans le virtuel.

Lire la suite Les études du genre sont basées sur le sexe des robots

La simulation de l’Internet de Biologie est un affluent de l’affluent du commerce, c’est pourquoi on ne voit pas la résolution externe seule avec les animaux de compagnie ou les animaux. Aucun robot qui manque à la beauté, plus autonome, plus coloré et proche du vivant. La machine peut aussi percevoir des motivations internes, mais elle peut ignorer l’être humain: c’est aussi important pour la dynamique de la relation, qui ne sollicite pas la permanence d’un interlocuteur humain.

Comment savoir si cela correspond à «de bas en haut»?

Mon sens, il est important d’attaquer les niveaux des plus primitifs des émotions pour le bien des compositions par-dessus, flottant celui de copier le mode d’expression de ces émotions. Synon sur la tendance – c’est un projecteur et des croiseurs le robot, plus une capacité qui n’est pas nécessaire. C’est une manière très intéressante d’aider à commenter ce type de stimulus.

Plus de détails, essais sur les étiquettes, sur le commentaire.

Festival Lors du Monde, Lola Cañamero participera, avec Raja Chatila et Véronique Aubergé, sur la table ronde «Un amour de robot», dimanche 7 octobre, 10 heures à 11h30, dans l’atelier de l’Opéra Bastille.

Festival Revoir la Coupe du Monde 2018 sur le thème «Aimer! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *