Expérience de robotique Nexem pour le rétablissement d’enfants autistes | Protection de la majeure juridique – robot educatif


Soumis par PJM Hauts-de-France le lundi 22/01/2018 – 10:45

Députés le 4 décembre 2017, le robot Leka a expérimenté la meilleure compétence unitaire, évitant les problèmes de fantômes (TSA), partisans des associations Nexem, reporters qui rencontrent les suivants:

  • Dans le Grand Est: l’Adapei Les Papillons blancs d’Alsace à Didenheim et l’association Adèle de Glaubitz à Strasbourg.
  • En Occitanie: l’Apeai Ouest Hérault à Montflourès.
  • En Bretagne: l’association Ar Roch (Ile et Willen).
  • Dans les Hauts-de-France: Les Papillons Blancs de Dunkerque.

L’objet de cette expérimentation est de proposer aux professionnels médicaux et sociaux et aux parents, un outil pédagogique adapté aux enfants TSA et de contribuer à la réflexion sur les outils robotiques pour la formation des personnes handicapées.

Petit robot sphérique interactif, Leka est une fonction multi-sensorielle de personnalisation. Celles-ci ont ces mises au point pour susciter l’interete et la curiosité des nourrissons avec autisme. Leka favori ainsi l’apprentissage et l’interaction sociale. Il est connecté à une tablette tactile qui propose des jeux pour jouer avec des manières ludiques et des parcours progressifs. Ceux-ci ont été réalisés avec des professionnels médico-sociaux et concours du cerps, dans un aller-retour constant entre la théorie et sur le terrain.

Les structures s’appuient sur les méthodes de développement et d’aménagement préconisées par la HAS et Anesm, visitées par Aider Les Enfants avec TSA et coordonnées par Moors Mouvements dans l’espace, formuler un besoin, intégrer.

Plaque de présentation du projet

Communiqué de presse Nexem, AG2R LA MONDIALE et al.

[1]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *