Un iPhone sur le site Web du projet Covid et eté dévoilé.
Avaama

Alors que pa pandemie de COVID-1

9 continuer, parce que des documents d’information importants et des manuels informatiques sur les virus. Informations plus importantes sur les allergies et la lyre. COVID est conçu pour résoudre ces problèmes. C’est un AI qui extrait les données du CDC, de l’attraction et du NIH et repond aux questions en anglais curant.

AI L’outil fourni par une société appelée Avaamo. Eh bien, nous n’avons pas de nom de famille, nous utilisions l’un de nos produits. L’entreprise aide à convoquer et à créer des chatbots de conversations pour les hôtes, les détenus et d’autres branches. Lorsque vous naviguez sur un site internet ainsi que sur le robot Avaam. C’est un appareil qui mène des discussions et d’autres questions liées aux questions liées à la réponse.

Avaamo a adopté la stratégie de mon projet COVID. L’agitation d’une taxe d’appel qui recueille des informations au-delà du CDC, de l’OMS, du NIH et de certaines autres sources. Vous pouvez poser une question comme « Combien de personnes ont récupéré d’un coronavirus », et il récupère les dernières informations et vous permet une réponse court.

L’outil est gratuit et nous offrons la précision que les gouvernements et les entreprises peuvent intégrer gratuitement sur le Web. C’est la meilleure adaptation des téléphones mobiles et autres connexions à la navigation smartphone.

Nous serions propres si nous ne faisions pas remarquer que ce n’est pas parfait. Nous avons publié le chatbot par écrit: « Covid-19 est la grippe? » Cela est le canal responsable de la détection du coronavirus. Surtout avonsa ekrit « Le coronavirus est-il une grippe? » la réponse à ce qui est vrai et utile.

Et bien fait, un chatbot ne place pas de médecin. Vous n’êtes pas obligé de consulter votre médecin. Il y a un aperçu du resinder sur COVID-19 et les ressources incluses dans le CDC, ainsi que le projet COVID.

Vous pouvez en savoir plus sur le site de discussion sur le site Web Project COVID pris en charge.

Source: Projet COVID



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *