Le groupe Barrière, qui compte 33 casinos en France, a un marché lance et rien de plus qu’une assiette plate. Elle «sera dédiée dans un premier temps aux paris sportifs, puis à Terme aux paris hippiques et au poker», annoncé le groupe.

L’entreprise qui compte 33 casinos et clubs de jeux, ajoute aussi 18 hôtels et plus 140 restaurants et bars, signés et en partenariat avec BetConstruct, directeur du secteur et qui dispose d’un agrément Délivré par l’Autorité nationale des jeux qui va gérer cette pas de nouvelle enseigne à Paris: BarrièreBet.

«Le marche des jeux en ligne est et Nouvel axe de département qui va permettre à notre groupe conforter ses positions et de valoriser ses marques, mais également l’application de Notre notoriété auprès de nouveaux joueurs et de fidéliser Notre clientèle, adepte de nosle physi» , explication Dominique Desseigne, PDG du groupe.

Pour se différencier des autres offres du marché, BarrièreBet promet de «récompenser la performance de la paroisse de la Communauté et Leur permetra de vivre des expériences uniquement dans différents régimes du Groupe», ajoute l’entreprise.

Il faut dire que l’enjeu est important. Selon l’ANJ, le secteur des jeux d’argent en ligne (Paris sports, Paris pipes, poker), création de 12% des publications représentatives en 2019. Un total de 2,8 millions de joueurs ont généré et produit brut de 1,4 milliard d’euros. Les dynamiques ouvertes pour Internet étaient représentées par 62% des mois de mars. En 2019, les Hippies de Paris vivront avec 271 millions d’euros d’argent de poker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *