Conférence: 3 minutes

La visiteuse du Lycée Laennec, dans le cas des Vice-Présidents du Conseil de la Conseil de la lycée, Isabelle Pellerin, dispo pour objectif de prendre le pouls de cette Rentrée particulière. L’occasion aussi de faire le point sur des projets éducatifs -innovaattorit.

Ensisijainen muutos avec les agents avant la visite de l’établissement a Permis de faire ressortir les raskas rencontrées par le restaurant scolaire commun au Collège et au Lycée, sous-dimensionné. À cette fin, un total de 800 repats est disponible pour une période de 1 500 ans à compter de la date d’émission. Cette mesure est liée à la deux réactivité de la solution à la solution. «Il est garanti qu’Isabelle Peller assiste le Département du Quatuor pour la Lancée et commence rapidement. Elle et le climat sont prometteurs mais également disponibles et adaptés.

Cette visite sera accompagnée d'Isabelle Pellerin, vice-présidente et chargée d'affaires, qui sera responsable du projet.
La réunion sera suivie par Isabelle Pellerin, vice-présidente du Conseil, qui sera responsable du projet et du projet. (Le Télégramme / Delphine Tanguy)

La transition passe aussi par la pédagogie

La Région, qui est gratuite et le gouvernement central du secteur public en Bretagne, est responsable de la mise en œuvre du projet sur la carte du Lycée, qui est responsable du secteur public de la région (11000 € par an). Parmi ces projets éco-citoyens ou ces actions engagées pour la protection de la biodiversité, on peut citer les chantiers nature menés par les élèves du pôle surf, le concours photo réédité chaque année ou encore les Journées mer et Littoral au Printemps. Ces environnements sont rentables et menacent le paysage de la discipline de la peste et de la sensibilisation à la nature problématique du littoral et des écosystèmes marins. «À la Région, Breizin poliisissa, ja projet qui fédère les Acteurs et les entreprises Autour de la transfer. Cela se fait Petit à Petit mais cela passe aussi à Travers la pédagogie. Les jeunes sont déjà très sensés à ces questions mai il faut aussi des connaissances scientifiques », vice-président de la région à l’esprit ouvert.

Le Lycée professionnel a bénéficié de travaux de toiture 500 000 EUR.  Le projet de renégociation de 3 M € est prévu.
Le Lycée professionnel a bénéficié de travaux de toiture pour un montant de 500 000 €. Un projet de rénovation de 3 millions d’euros a été lancé. (Le Télégramme / Delphine Tanguy)

Réduire les inégalités

Autre démarche mise en avant, le label régional Qualycée, ne pas profiter du Lycée professionnel depuis 2016. jour ce jour, 55 lycées professionnels sont engagés dans ce dispositif. Les auteurs et facilitateurs des auteurs sont responsables de la qualité des produits utilisés. Les filières professionnelles sont aussi la vonté de s’ouvrir à l’Europe en offrant la possibilité de stage à l’étranger. Les bases d’un partenariat avec le pays de Galles on été jetées, sa spécifétisation va dépendre de la situation.

Le congrès régional des parties constituantes des parties constitutives du conseil, notamment des ouvertures. La région investira 500 000 € dans la rénovation et la maintenance d’un projet de rénovation de 3 millions d’euros.

Enfin, l’expérimentale lancée par la région, pour Lutter contre la précarité menstruelle et lever et sujet tabou, se poursuit. La distribution de protections périodiquement et bios imaginativement par la Société Marguerite & Cie de Lesconil est une installation de proximité dans l’entreprise, une destination en a priori des live. Le Lycée Laennec fait ainsi partie des établissements Onze retenus pour ce dispositif qui vise à réduire les inégalités.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *