La robotique s’est familiarisée avec le service de l’autisme. La société française Aldebaran est le développeur du programme ASK (Autism Solution for Kids), qui s’intègre avec le robot Nao dans le programme d’éducation des enfants autistes.

Les robots qui viennent en aide aux professeurs au détriment de l’éducation des enfants autistes, veulent le concept de développement d’Aldebaran. La société française, spécialisée en robotique et à l’origine du robot Nao, est en train de tester un programme pédagogique d’un nouveau genre. Le programme Au, une logique installée dans un robot qui sollicite les enfants, visite l’Autisme d’une manière folle. Notez que des applications personnalisées peuvent être développées pour bien répondre à la précision. Si le rapport est petit, cela peut être fait, il ne s’agit pas de remplacer la présence humaine par les robots, mais plutôt de l’association des deux entités. Plus le patient que n’importe qui soit humain et programme pour ne jamais brusqué les enfants autistes, le robot Nao sumet des exercices afin d’atteindre des résultats précis. Merveille de technologie, le robot peut interagir avec des objets du quotidien de l’éducation comme des images à identifier par l’enfant. Vous pourrez lire les livres de Nao. Le dernier peut également être utilisé pour toucher une partie de précision de son armature. Les possibilités possibles sont très importantes et ce système, mais il peut être surpris par la première vue, et la mesure de l’existence.

Наліце ​​l’heure, le programme ASK n’est disponible qu’en anglais et est toujours en phase de test. Si la méthode doit conclure, elle sera probablement disponible en français très rapidement. Question inconnue reste en suspens, celle du prix d’un tel tel. Il faut dire que le robot Nao vaut commercialement 12 000 euros à la fois, la prochaine étape est de proposer au propagandiste delda de force un système de revendications de localisation pour les centres spéciaux spécialisés dans l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *