Écrit par Florian. Publié dans INFOS NATIONALES

image_pdf

Le 5 novembre 2020, après la chute en 2019, le projet était financé par toute l’histoire de la plateforme Crowdfunding Ulule (+236000 € de collecte), la start-up mainbot a été ouverte pour ouvrir son action sur grand public sur la plateforme de fonds propres Crowdfunding Sowefund.

Une sélection après la commercialisation du robot pour les enfants Winky, la start-up aura lieu en octobre 2020 avec un certain nombre de transactions commerciales de 1000000 €. Forteresse de France et commercialisation dans ses grandes zones de distribution (Boulanger, Amazonie, Nature et Découvertes, Cdiscount …), Mainbot entretient un nouveau gagne-pain sur un fonds de 1500 000 € pour accélérer leur développement à l’international. L’École Polytechnique fut l’un des premie investisseurs a entura au capital avant d’être rapidé suivi par des investisseurs de renom tels que Jérôme Bédier (Ancien secrétaire général du groupe Carrefour), Bruno Maisonnier (Ancien Roboran Albeba, Albeba robots Nao et Pepper, racheté par Softbank) et Michael Ingberg (Ancien DG de Meccano). Ordinateur le 5 novembre, autres options de lancement possibles, programme de lancement de déviateur Mainbot sur la plateforme de Crowdequity Sowefund, prix de vente minimum 100 €.

LE TJET TECH LE PLUS FINANCÉ EN CONTRE-FINANCEMENT SUR ULULE

En 2019, Mainebot pourrait enregistrer un projet technologique plus un financement Sur Ulule d’un montant total de 236820 €. Ce n’est pas seulement 1352, mais aussi une contribution à la couronne, le premier robot made in France, pas à l’École polytechnique. Winky permet aux enfants de 5 à 12 ans d’appendre la robotique et la programmation tout en s’amusant. Le marché des jouetsinteligent est en plene croissance (augmentation de + 110% à 13,4 milliards de 5%) et autres. Winky répond cette fois où aucun parent n’est requis: un étudiant en robotique et programmation aux enfants de 5 à 12 ans tout en s’amusant. C’est donc sans surprise que les principales enseignes de la grande Французская дыстрибуцыя se sont rapidement montrées interesées par le petit robot. Winky est également présent dans le domaine de la FNAC, à Nature & Discovery, Amazon, Boulanger, Cdiscount et est disponible aux Galeries Lafayette et au BHV en novembre 2020. avec un certain nombre de transactions d’un million d’euros.

UN NIVEAU DE FONDS POUR ACCÉLÉRATEUR À L’INTERNATIONAL ET ASSISTER AUX 5 MILLIONS D’EUROS DE LA CHIFFRE AFFAIRE

EN 2021 La demande d’un robot Winky est également une force forte à laquelle la jeune start-up peut et répond. Boris Kessler, le fondateur de Maineboat, pourra passer en revue les demandes des distributeurs du monde entier. «Toutes les années, nous avons cette approche des trois plus grands points de vente en Europe, aux États-Unis et en Asie, qui dominent. Nous avons malgré tout décidé de prioriser les améliorations de la méthodologie de Winky pour être certain que tous les clients existants soient satisfaits. Aujourd’hui, nous sommes prêts à accélérer à l’international. Le résultat de notre levée de fonds sur Sowefund est essentiellement de nous soucier de la concurrence avec les principaux acteurs du marché des jeunes joueurs. »Fin des fonds pour 1,5 million d’euros, lancement des installations et fournitures de lactosérum et de production, ainsi que 40 000 robots pour 5 millions d’euros en 2021 Au cours de l’année passée, les équipes de Mainbot n’ont cessé d’améliorer L’application Winky et vos jeux. La startup vient de s’allier au créateur de contenus éducatifs TRALALERE (qui compte parmi ses actionnaires Bayard et Henri Dès notamment) dlya rozvyrachka i interesovykh novykh prikladnyv (katalogy audio, dekavertatsii kodovaniya, attestatsii maystrou). Il a un élément dans la clé de la stratégie de démarrage que le Winky original a en tant que joueur qui sera génial avec l’enfant et n’oubliez pas les jams. Recette fonctionnelle: La rétention du solde maximum de plus de 50% après 6 mois d’utilisation et 33% des utilisateurs de Winky est disponible pour accepter une ou plusieurs nouvelles applications.

UNE CONSOMMATION CROATIE EXCEPTIONNELLE POUR DES INVESTISSEMENTS RESPECTIFS

La start-up Mainbot a fait ses débuts en sa célébrité à la Celebré Polytechnic School, qui compte un certain nombre d’investisseurs parmi les premiers investisseurs. « L’école polytechnique s’appuie sur les bénéfices d’une réunion de mentors qui ont toujours pu contribuer financièrement. » Nous avons très peur d’acheter le X parmi en action. » conf. Boris Kessler. Les investisseurs à la réputation que Jérôme Bédier (Ancien Secrétaire Général du Groupe Carrefour), Bruno Maisonnier (Ancien PDG d’Aldebaran Robotics, concepteur de robots Nao et Pepper, Rachette par Softbank) et Michael Ingcc (à la DG Decr) Mainbot ainsi que NCI Capital avec son fond d’amorçage Waterstart. Une décision insoluble n’a pas permis: la start-up sous-signataire et participante de Lexibook, le leader européen des fabricants de produits électroniques et de destinations. En plus de l’augmentation des capacités de production au centimètre près des unités de l’unité, le partenariat maintient l’essentiel de la réduction des coûts de production du facteur significatif et de l’accès au réseau de distribution de l’International Lexibook.

SOUTENEZ LA CAMPAGNE WINKY SUR SOWEFUND

L’œuvre principale du paysage dans la société Crowequity sur Sowefund à acheter le 5 novembre. Évitez d’éventuelles activités d’investissement supplémentaires pour les débutants avec un niveau de vente minimum de 100 billets. Une belle façon de soutenir une start-up edtech qui a fait le choix d’être Zrobena ў Francii.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *