9780594655602_p1_v7_s550x406Mon expérience personnelle de la programmation du robot Makeblock mBot. Je recherche ce robot pour pouvoir l’utiliser comme outil d’enseignement de la technologie et de la programmation dans une école primaire.

Le robot MBot peut être programmé avec l’éditeur Makeblock, une application basée sur Scratch du MIT Media Lab. L’éditeur et les exemples de programmes peuvent être téléchargés depuis http://www.mblock.cc/. Il existe également d’autres options, telles que des applications de navigateur en ligne et des applications pour Android et iPad.

Commencer

mbotconnect
J’ai d’abord téléchargé l’éditeur sur mon ordinateur portable et installé le logiciel. Maintenant, le robot doit être connecté à votre ordinateur portable avec un câble USB, une connexion wifi ou Bluetooth. Le robot doit être connecté pour pouvoir envoyer des commandes, recevoir des données et télécharger des programmes. La façon la plus simple de commencer est d’utiliser un câble USB.

mbotconnection1-3

Vous pouvez maintenant vérifier que votre connexion est correcte. Le titre de l’application en haut indique «Port série connecté» et un feu vert est visible.

Programmation du robot

gif-en-1Maintenant que le robot est connecté, nous pouvons commencer la programmation. Le robot peut être programmé avec un ensemble d’instructions pour la programmation des robots. Vous les trouverez en cliquant sur « Robots ». Ma première impression est que ceux-ci sont conçus pour les amateurs de robots mais pas pour les enfants. Il existe plus de 50 instructions et certaines ne fonctionnent que si vous possédez le capteur robot nécessaire. Un autre objet déroutant est le bloc « Programme mBot ». Une réponse naturelle est d’utiliser ce bloc et d’espérer que le robot répondra. Mais rien ne se passe du tout.

Le robot peut être programmé en deux modes: le mode interactif et en compilant et en téléchargeant le programme sur le robot. Le mode interactif est plus adapté aux enfants. Il permet une interaction d’essai et d’erreur interactive avec le robot. Vous construisez du code, cliquez sur le drapeau de départ vert et le robot exécutera votre code. L’inconvénient est que le robot doit communiquer via une connexion relativement lente et nécessitera plus de temps pour réagir. La méthode de compilation et d’exécution permet une programmation robotique très avancée, mais elle est trop compliquée pour les débutants et le téléchargement du nouveau programme prend environ une minute. Cela peut être frustrant pour les enfants. Mon conseil est donc de démarrer en mode interactif.

Mon premier programme de robot

IMG_1198

Clin d'œil

Cliquez pour agrandir

Je vais maintenant vous montrer comment créer un programme simple. Mon premier programme de robot est une lumière clignotante. Vous pouvez créer ce programme en déplaçant les blocs avec la souris. Vous allumez les lumières LED, attendez une seconde, éteignez-les, attendez une seconde. La technique ici est que la couleur de la LED ne peut être réglée qu’avec un code de couleur RVB.

Je préfère une commande comme « allumé la lumière GAUCHE avec la couleur ROUGE ». Mon idée est donc de concevoir un ensemble d’instructions plus compact et convivial pour le robot.

Dans une expérience de suivi, le programme précédent s’est élargi et a créé une voiture de police Robocop. Je veux que les lumières clignotent en rouge et bleu et qu’une sirène de police hurle:

parallèle

Maintenant, quelque chose d’intéressant s’est produit. Le programme a deux événements «Lorsque cliqué» et je m’attendais à ce que deux activités se déroulent simultanément: des lumières clignotantes et des hurlements de sirène. Les lumières clignotent rapidement avec un retard de 0,3 seconde, donc toutes les 0,6 secondes un nouveau cycle et la sirène est à un tempo « Double » de sorte que la hauteur change constamment à une vitesse inférieure à celle des lumières. Mais lorsque nous exécutons ce programme, les voyants du robot clignotent très lentement. Ce qui se passe, c’est que le robot ne peut faire les choses qu’en même temps. Par conséquent, les voyants clignotent au même rythme que l’action la plus lente. C’est une limitation du robot et il y en a plus.

Tourne sans tutu

IMG_1200Dans cette expérience, je voulais voir comment le robot bouge et comment utiliser le capteur de ligne. Le capteur de ligne est situé sous le robot et regarde vers le bas pour détecter une ligne noire. Je voulais savoir comment faire tourner le robot à 90 degrés. Il n’y a pas de commande pour le faire, vous devez le programmer vous-même. Les moteurs doivent aller dans la direction opposée pendant une courte période. Pour y parvenir, j’ai besoin de savoir combien de temps il faut au robot pour tourner. Dans mon expérience, le robot tourne et détecte une ligne noire. J’ai acheté une planche blanche, du ruban adhésif noir et du papier. L’ordinateur commande maintenant au robot de tourner et mesure le temps de chaque tour en détectant l’intersection de la ligne noire. Les résultats sont représentés sur l’écran.

filage

Comme vous pouvez le voir, le graphique semble un peu calme. La ligne doit être droite mais elle tourne. Cela signifie que le temps entre chaque intersection de la ligne n’est pas constant. C’est parce que le robot glisse sur le papier. Le robot ne fait pas son tour au même endroit, mais il tourne et glisse un peu en même temps. Le graphique montre les résultats de 45 intersections de lignes.

Le robot était un peu hors ligne, mais moi aussi. Je réalise maintenant que mon objectif initial était de faire tourner le robot à 90 degrés et je me suis retrouvé avec un programme d’inscription avancé pour la danse de ballet robotique.

Ce que j’ai appris

De mes expériences, j’ai appris:

  • La programmation du robot peut être effectuée et c’est amusant à faire
  • Cela nécessite des essais et des erreurs
  • Le mode de programmation interactif est ma préférence
  • Le jeu d’instructions pour le robot est assez volumineux et complexe
  • Les programmes peuvent être assez volumineux et difficiles à lire (besoin d’une solution)
  • Il y a des problèmes techniques avec le timing et l’exécution de plusieurs actions à la fois

botTalkJe souhaite améliorer le jeu d’instructions du robot et le rendre plus petit et plus facile à utiliser. Pour cela, je travaille sur une extension que j’appelle RoboCode.

Le code de cet article de blog est disponible sur github à: https://github.com/Tauvic/Technology-at-school/

Et il reste encore beaucoup à faire:

    • Caractéristiques de base
      • Déterminez la vitesse du robot (à quelle vitesse il peut avancer).
      • Peut-il reculer?
      • Comment puis-je tourner à gauche / à droite
      • Puis-je faire un virage décent à 90 degrés
      • Tourner autour
      • Que diriez-vous d’un arrêt soudain
  • Fonctionnalités avancées
    • Comment suivre une ligne
    • Comment détecter les intersections et les intersections
    • Comment prendre un virage à gauche ou à droite et suivre la ligne
  • Comment détecter et éviter les obstacles

apprentissage du robot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *