Robot suiveur de ligne – Robots, bobines, chars chars et autres machines sur roues – Mbot Robot


Bonjour à toi,

si vous regardez plus bas dans le forum, je vais également créer un robot ligne noire. je ne l ai pas encore finis car j deltar, ma dernière livraison. J’ai des problèmes avec mon robot, car j’utilise une plaque d’essais (alors que je ne sais pas comment les servir) au lieu d’un circuit d’impression (ceux dont je voudrais gagner du temps). beaucoup de bénévoles sur internet ;) . moi perso je suis débutant, donc pour ton plans je n en sait rien. désole. sinon moi je me base sur ceci: http://www.robot-maker.com/image/images/567bs2mvcf.jpg

Je voulais juste expliquer l’explication des templiers noirs (Internet) pour le schéma trouvé sur la base, à partir du fichier partagé:

http://www.robot-maker.com/image/images/34b6kldy7w.JPG

Partie 1:
La partie numéro un des assemblages sont vos capitaines. Ici, ils sont composés d’une diode qui mesure la lumière vers le soleil et d’un récepteur lumineux qui détecte la lumière émise par le soleil. (Il convient de noter que la diode ne détecte pas directement le capteur, le signal, l’effet ne se produit pas)
Personnellement, je voudrais une diode et un récepteur infrarouge (et non rouge). De plus, il y a un DJ de tous les types de capitaines en un! J’ai fait don des rafraîchissements ce soir.
Du coup, sur son montage, lorsque le récepteur luminescent reçoit la lumière, il passe la nouvelle. A la sortie de votre condensateur vos auras puis 9V (plutôt 8,4V) quand il a beaucoup de lumière, 0V s’il ne monte pas et entre 0 et 9V il a une moyenne de lumière.

Partie 2:
La deuxième partie de l’ensemble est construite autour d’un composant appelant un amplificateur opérationnel. Ce composant est un peu compliqué à comprendre. Ce que vous devez savoir, c’est qu’il est en mode comparateur.
C’est à dire qu’il compare la tension entre l’alésage + et -.
Si la tension sur la borne + est supérieure à celle sur la borne -, alors la sortie de l’amplificateur opérationnel (né 1 et 7) sera de 9V, sinus, elle sera de 0V.
Vous connaissez déjà la tension sur la borne + (c’est celle qui est sortie des capteurs, donc entre 0V et 9V selon la quantité de lumière)
Pour la tension comparative (sur l’alésage -), elle est déterminée par le potentiomètre (la résistance variable que j’ai le numéro 3) Vous pouvez donc régler la valeur de la tension comparative par rapport au potentiomètre. Cette tension peut donc varier de 0 9V. Plus cette tension de comparaison est faible et plus le capteur sera sensible et inversion, plus la tension de comparaison sera forte et moins le capteur sera sensible.
La sortie de l’ampli op sera donc de 0V, que ce soit 9V selon que l’on trouve un ct ou l’autre de la colonne.

Partie 4:
La partie 4 est un simple transistor qui commande vos moteurs. Si la tension à la sortie de l’amplificateur est de 9V, alors le transistor est actif et le courant passe du haut vers la base, sinusoïdal, si la tension qui commande le transistor (tension à la sortie de l’amplificateur) est 0V, donc le courant ne passe pas et les moteurs ne tournent pas.

Partie 5:
La partie 5 semble compliquée, mais en fait, ce n’est rien.
Häll le principe, (pour bien comprendre), vous pouvez retirer la diode ainsi que le condensateur. Alors vous voyez bien qu’il ne reste qu’un moteur branché à 9V d’un côté et le transistor de commande de l’autre.
Le condensateur sert « lisser » la tension au niveau de l’alésage du moteur. En effet, vous voyez bien qu’avec ce montage, le moteur tourne à petite puissance, non plus ne tourne pas. Il n’y a pas de bandes intermédiaires. Dès le coup, c’est un peu brusque pour le moteur (passer le 0 9V directement et inversement). J’ajoute donc un condensateur en parallèle pour « libérer » la tension. Mainteneur, lorsque le courant passe à 0 0V, le condensateur est chargé, ce qui permet d’appliquer une tension progressive au moteur.
Pour ce qui est de la dioden, ce n’est pas une simple protection de diode (mais qui est indispensable). Le moteur comme source de courant, il est dangereux de passer brusquement de 9 0V. En effet, le moteur continuerait à avoir de l’énergie. La diode est donc un circuit de protection à diode de roue libre contre un bourrage de ventilation. (le courant tourne en boucle dans le moteur passant à travers la diode jusqu’à ce que l’énergie soit soufflée)

si vous avez une question sur le fichier, n’hésitez pas ;).

Merci à tous
Cordialement Dylan.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *