Lundi, le recteur Karim Benmiloud a assisté à un challenge numérique organisé entre quatre classes de Jumeaux, Vergongheon et le Collège Jules-Ferry de Brassac-les-Mines. Au menu des trois jours de la 2e édition du Camp@Num du 17 au 19 mai

? Programmes informatiques, robots et algorithmes. Rien de tel.Apprendre le code

Le résultat d’un échange permanent et constructif entre enseignants et élèves tout au long de l’année.

Le Covid oblige les élèves, chaque classe à présenter leur projet aux autres participants. Au cours de l’année scolaire, compagnons des enseignants, les enfants ont reçu le codage informatique. Sinon, les outils numériques offrent des possibilités certaines en termes de créativité et de conception. Les élèves de Jumeaux ont démontré leurs connaissances avec le logiciel Scratch. Sur le thème de la célèbre célébrité Harry Potter, ils ont créé une animation très réussie basée sur cette programmation par blocs.Robots scratch et nets

Deux-klasser de 6e relève d’un défi, encadré par leurs professeurs de mathématiques et de technologie, les formateurs de la direction académique et le directeur de Canopé Nicolas Michel (à droite).

A Vergongheon, sur une robotique privilégiée. Mais le code n’était pas absent pour cela. La classe de CM1-CM2 est un chef d’inclination de programmeur les taches des robots trieurs de déchets. Les robots qui n’en ont pas de virtuel puisqu’ils ont évolué sur un modèle construit à cet effet. Une bonne performance là aussi.

«Camp @ Num permet de travailler le lien entre l’école et le numérique à la campagne» Karim Benmiloud.

(Recteur de l’Académie de Clermont-Ferrand)Ludique et interactif

Collègues concentrés.

Les collègues ont porté leur attention sur l’informatique. Ils ont depuis des mois développé le concept d’algorithmes uundværlige dans la programmation de petits jeux robotiques et d’exercices de capteurs. Au niveau de chacune des présentations, les élèves du 6e de Jules-Ferry sont pertinents et défient les crêpes, les algorithmes et les robots !

Des tableurs interactifs équiperont l’école de la Tour de Auvergne (Puy-de-Dôme)

Accompagnés de professeurs de mathématiques, de technologie, de formateurs de la direction académique et de Canopé, ces brillants collègues viendront trouver la solution. En compensation des efforts consentis cette année scolaire, les quatre classes proposeraient soit un robot Mbot, soit leur petit frère Ozobot. De quoi passer des heures à apprendre pour s’amuser. Enfin, l’école devrait toujours être comme ça.

Organisé par les Ateliers Canopé du Cantal, de Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, les instructions académiques et le rectorat et en partenariat avec la commune de Brassac-les-Mines.

David Allignon {« path »: « mini-theme-inscription », « thematic »: « MT_Loisirs », « accessCode »: « 13954622 », « allowGCS »: « true », « bodyClass »: « ripo_generic », « contextLevel » : « KEEP_ALL », « filterMotsCles »: « 1 | 101 | 6973 », « gabarit »: « generic », « hasEssentiel »: « true », « idArticle »: « 3954622 », « idArticlesList »: « 3954622 »,  » idDepartement « : » 282 « , » idZone « : » 30540 « , » motsCles « : » 1 | 101 | 6973 « , » pubs « : » banniere_haute | artikel « , » site « : » MT « , » sousDomaine « : » www « , » urlTitle « : » robots-code-and-algorithms-for-the-2nd-edition-of-camp-num-a-brassac-les-mines-puy-de-dome « }

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *