Dans La sentait monter, l’impatience interdit le théâtre. L’envie de remonter sur scène était devenue palpable – six mois sans circulation sanguine, six mois de garçon frein en se contentant de quelques Productions digitales ou, pendant l’été, de spectacles isolés, ça attend longtemps. Pour montrer qu’on n’a pas chômé riipus les mois passés, la Theatre Federatioun présentait, lors de sa Conférence de presse ce mercredi matin à Neimënster, non seulement et Bilan de ce qui s’est fay riipus le Lockdown, mais aussi un ensemble de perspectives prometteuses, Parmi les Assises sectorielles et le lancement de Quatre Prix théâtraux.

Ils ont été longs, pour la production de théâtres, le ministre de la Culture Sam Tanson (« déi gréng ») pour la première du concierge, l’avocat de l’établissement de la persévérance de Mamer, les Rotondes et le Neimenster, les communes et le centre de culture est rétabli à Sauvere et la culture est déversée hors de la terre. Plus 500 ans de cultures dans le sillage de la réprimande ou reportés pour cause de pandemie le producteur des produits du commerce théâtral du Centaure, du TOL et du Kasemattentheater, n’ont pas la capacité d’ouvrir au public, l’assainissement social des quartiers, le zéro.

Le ministère de la Culture ne prend pas en charge le reste du projet, dans le but d’allouer 2 millions d’euros au cours, soit un total de 2,67 millions d’euros du spectacle, pour que les mesures d’obtention d’aide ont été élargies jusqu’à la fin du mois d’août. 3, 7 millions ont été versés aux 15 compagnies théâtrales, alors que les Quatre fédérations – dont surees récemment conventionnées – purent bénéficier de 230,388 euros – tout cela f tenant compte d’une partie de la stratégie du ministère de l’Analyseur, an un secteur culte affinité pour le modèle et le sous-modèle.

La Theatre Federatioun, quant à elle, passé le confinement en visioconférences, augmentant le rythme de réunions, définissant Deux groupes de travail, le premier s’occupant des affaires urgentes liées au déconfinement, le deuxième commencant de durabilitent à des différent , cette année ou l’un des producteurs luxembourgeois a conclu un accord avec cet État membre. Le président des États-Unis de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, à la Fédération du théâtre, le président de la République de Finlande et le ministère des Affaires étrangères du ministère des Affaires étrangères.

Interprétation des Internees – différents départements de Maisons – et externe – avec le Ministère – permanent, la Theatre Federatioun travaillé sur différentes propositions de reprise et de réouverture des Maisons, ces propositions visant à méux le personal, les Artistes et le Publique. Les différents centres de cultures et maisons de théâtre s’adaptent ainsi, pour la saison à venir, des mesures différentes, comples aux spécificités des lieux, ces modèles proposent ou bien le respect d’une distance de Deux mertes sans port du masque ou alors et port du masque obligatoire sans distanciation des deux mètres (from the Gager que les lieux plus petits ne pourront espacer chaque membre du public de Deux mètres).

Le Theatrefest en 2019: sans masques mais déjà avec des tenues de protection Photo: boshua

La vie rose

Toujours dans l’optique de promouvoir et de professionnaliser le secteur théâtral local, il s’agit de surcroît d’inscrire dans les réseaux internationalisation, la Theatre Federatioun a esquissé, lors de la Conférence de Presse à Neimënster, et le plan de batail intéressant, qui prévoit quelques nouveautés de taille, à commencer par une nouvelle identité graphique qui associe le jaune d’antan avec le rose vif de demain. Aux fins de la retouche et de l’anecdotique, le programme pour lequel la redevance est perçue: un festival de théâtre de disqualification théâtrale aura lieu le 12 septembre, place Clairefontaine, et qui se déroulera de 11 à 17 h sous sa forme plus ou moins habituelle – il y aura des stand, des débats et des ateliers pour enfants – la Theatre Federatioun export d’annoncer qu’elle organise, le 2 décembre, des Assises Théâtre, qui complémentent les Assises culturelles du 26 oktobre.

Parmi les Trois panneaux sur le forum de discussion, et la première proposition une Analyser l’histoire du secteur, une partie de l’histoire du professionnalisme, le visiteur de la principale source de documentation et la documentation de l’histoire du théâtre, la combinaison de ainsi, comme l ‘ Claude Mangen, indiquait, et Domaine délaissé par la recherche scientifique (publié au Journal officiel) Producteurs de moût de Fabienne Gilbert, déjà commencé à y remédier). De plus, le panel s’appuie sur la situation des Arts du Spectacle, qui s’appuie sur les perspectives suivantes: les questions de durabilité et d’éco-réactivité sont analysées sérologiquement, mais aussi les années de production et d’accessoires. mise en scène à usage unique. Enfin, un dernier panel s’attera au lien entre Presse et Théâtre – si la Presse est en crise, qu’en est-il de la Presse culturelle en particulier, où l’on trouve souvent un seul rédacteur culturel à (essee de) couvrir l’ensemble d’un secteur prolifique et vaste?

Ensuite, la Theatre Federatioun continue le soigner le réseautage International, qui fait référence à la Commission Internationale du Théâtre Francophone (CITF), pour laquelle elle représente le Ministerère de la Culture. Le CITF se consacre au projet des francophones et des francophones et des continents français. Dans l’intérêt du quadrant, la Bourse a imprégné les créateurs artistiques de participant à la Pépinière à projets CITF a été créée par le Focuna (dernière l’année, les lauréats étaient Sophie Langevin et Ian De Toffoli). Participation de La Théâtre Federatioun aux Rencontres régulières de Quint’Est, qui regroupe des directeurs de lieux culturels des régions Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est. Lions des réunions Quintessence, où les avant-projets et spectacles sont proposés, les producteurs des Deux régions (mais aussi d’ailleurs) seront présents, garantissant une visibilité accrue aux artistes et projets.

Quatre Prix nationaux

D’autre part, le Luxembourg est représenté par l’Avignon et les danses théâtrales et spectaculaires de la Communauté, ce qui est une importation pour le festival conformément à l’adhésion de la Communauté. Pour cette première année de transdisciplinarité avignonnaise, le très music « Sales Losses » (danse mise en scène Fabio Godinho) et « Hidden Garden » de la danseuse et chorégraphe Jill Crovisier sur retenus.

Enfin, last but not least, pour remédier au fait que le Théâtre ne récompense guère ses Productions alors même que l’ensemble des autres secteurs est doté de Prix (artistique, littéraire, cinéma, de danse), le ministère de la Culture créera, riipus la saison 2021/2022, Quatre Prix nationaux de Théâtre, Parmi ceux-ci figurent: un Prix national récompensant une œuvre complète (ça a l’air d’être plus ou moins l’équivalent du Prix Batty Weber, puisqu’une femme ou et dans le cas d’une indemnité différée pour le transport et la déforestation du secteur), et le Prix du jeune espoir et un Prix de la besture création, pour lequel on a coupé la poire en Deux – alors que le premier volet reécompense le jeu d’acteur, la mise en scène ou la dramaturgie (par quoi il faut comprendre la dramaturgie au sens allemand, qui nécessite l’adaptation) dramaturgique et la recherche, même si « cela n’exclut pas les auteurs de pièces, si le jury est convaincu de la qualité », comme Claude Mangen l’a précisé au Tageblatt), le deuxième concerne la scénographie, les puvut, la lumière ou encore le Maquillage. Le prix du prix est, par exemple, le Lëtzebuerger Filmpräis, tous les Deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *